Le parcours Pitch & Putt

Carte de score et Plan

 

Venez découvrir une nouvelle activité, à la fois sportive et ludique qui permet aux enfants et aux débutants de prendre confiance sur des distances courtes et aux bons joueurs d’affûter leurs coups de précision.

Le Pitch and Putt est un format de jeu plus court en distance, qui se pratique avec 3 clubs au maximum dont le putter.

Cette discipline favorise la précision plutôt que la puissance ce qui permet à tous de rivaliser à égalité dans une même partie amicale ou en compétition.

Pour accéder au parcours de Pitch and Putt, il faut être en possession d’un droit de jeu appelé « green fee » et qui permet de jouer jusqu’à 18 trous (3 fois 6 trous). Le green fee est en vente à l’accueil.

Une tenue vestimentaire correcte, une paire de chaussure de loisir, 3 clubs dont un putter, quelques tees, quelques balles et si vous le souhaitez un gant et un sac : vous êtes prêts pour jouer.

Le matériel de Pitch and Putt peut être mis à disposition. S’adresser à l’accueil pour les conditions.

⋆ ✢ ✣ ✤ ✥ ✦ ✧ ✩ ✪ ✫ ✬ ✭ ✮ ✯ ✰ ★

\m/_(>_<)_\m/


Trou 1c – Les Saules

Vous étiez prévenu, ce parcours requiert retenue et précision. Vous allez pouvoir le vérifier.

Le green, allongé au-dessus d’une cuvette au sol humide et peu roulant, peut aussi constituer un tremplin vers le trou d’eau situé derrière.

Le vent marin peut parfois  perturber l’appréciation du coup à réaliser.

 


 

Trou 2c – Les agapanthes

La distance à parcourir est ici un peu plus importante mais il y a peu de risques lors de la mise en jeu.

Méfiance tout de même à l’égard du bunker situé à gauche.

Le green, en dévers, impliquera une bonne lecture des pentes et précision, surtout si la balle se trouve au-dessus du trou.

 


Trou 3c – Les pins

Situé au milieu des pins ce trou paraît d’un abord facile.

Il l’est effectivement à la condition de ne pas s’égarer sous les arbres ou vers le hors limite du fond…

Le vent peut parfois faire tomber des aiguilles sur le green, obligeant à un nettoyage avant de putter.

 


Trou 4c – Les iris

Le green paraît à peine au bout de départ et requiert une grande précision.

Elle est d’autant plus nécessaire que celui-ci est assez vaste et pas forcément plan…

Une socket peut aussi conduire à l’eau !

 


 

Trou 5c – Les oyats

Pas de difficulté majeure ici.

Le plaisir d’un birdie est possible à la condition néanmoins de ne pas dépasser le green dont l’arrière peut réserver de bien mauvaises surprises. Le rough du pied de haie est redoutable.

 


Trou 6c – Les aubépines

Vous avez ici la mise en jeu la plus délicate à réaliser avec une haie sur votre gauche et un trou d’eau à portée de club…

Green sans autre vrai danger.